Exposition Visite Flash De La Pharmacie De L'ancien Hopital Saint-laurent à Chalon sur Saone du 16 au 17 septembre 2017

Du

16 samedi septembre 2017

au

17 dimanche septembre 2017

14h00

Hôpital Saint-laurent (7 Quai De L'hôpital - Bp 120, Chalon-sur-saône)

19.00 €

Plus d'infos sur l'exposition Visite Flash De La Pharmacie De L'ancien Hopital Saint-laurent à Chalon sur Saone

L'exposition Visite Flash De La Pharmacie De L'ancien Hopital Saint-laurent a lieu au dans le cadre des Journées du patrimoine Chalon sur Saone 2017.

L'ancienne pharmacie a été construite de 1786 à 1788 dans le goût à l'antique en vogue à l'époque. Elle remplace une première apothicairerie datant de 1635 et aujourd'hui complètement disparue.

La façade principale, régulière et symétrique, est surmontée d'un fronton triangulaire tandis qu'au-dessus de la porte est placé un fronton curviligne. Ce dispositif transgresse les codes de l'architecture antique qui veulent que deux types différents de frontons ne peuvent se côtoyer sur une même façade.

À l'intérieur, la « salle de représentation » est elle aussi ornée dans le goût à l'antique : moulures du plafond s'inspirant des faisceaux romains, guirlandes de feuillages. C'est probablement ici qu'étaient reçus les malades extérieurs à l'hôpital venant chercher les simples. Ces plantes médicinales, conservées dans les 88 tiroirs aménagés tout autour de la pièce, étaient classées par catégories : écorces, racines, fleurs, feuilles, semences et gommes. Les vitrines présentent des pots du XVIIIe (faïences dijonnaises et nivernaises) et du XIXe siècles (faïence fine décorative de Val-sous-Meudon). On distingue les pots canons et les pots ballons pour les pommades, les piluliers pour les pilules et les poudres, et les chevrettes pour les huiles et les sirops.

Dans les 317 tiroirs du magasin étaient stockés les produits servant à la fabrication des remèdes. Si la pharmacopée reposait en majorité sur les végétaux, elle utilisait également des éléments animaux et minéraux. Dans cette salle, le matériel médical et scientifique permet de retracer l'évolution de la médecine et des soins de la Renaissance à nos jours. Les clystères (pour les lavements), une lancette à saignées, des fers à cautériser témoignent de la théorie des humeurs. Les progrès de la médecine sont illustrés par les premiers masques inhalateurs anesthésiants et des seringues. Parmi les objets pharmaceutiques, on trouve de nombreux mortiers dont plusieurs en bronze datés du XVIe siècle, (le plus impressionnant date de 1561), un alambic (1782) ainsi que des pots en verre des XVIIIe et XIXe siècles.

Par un guide conférencier des Villes et Pays d'Art et d'Histoire.

Les photographies ne sont pas autorisées sur le site de l'ancien hôpital et pour des raisons de sécurité tous les sacs et objets encombrants seront stockés dans un lieu fermé à clef pendant la visite.

Visites : samedi à 14h, 15h, 16h et 17h et dimanche à 14h, 15h, 16h, 17h et 18h. Durée de la visite : 30 min.